1/3

ÇA VOUS INTÉRESSE ?

PATRICIA (reporté au printemps 2021)

30 Mars > 2 Avril - 20 > 24 Avril au Théâtre Les Tanneurs

26 et 27 Avril à La Maison de la culture de Tournai

25 > 29 Mai à l'Atelier Théâtre Jean Vilar

Un petit être s'est manifesté avec véhémence un peu plus tôt que prévu dans le ventre d'une de nos deux magnifiques comédiennes. Nous avons été contraints de reporter les représentations restantes de Patricia à L'ATJV, aux Tanneurs et a la Maison de la Culture de Tournai. Je ne peux que remercier chaleureusement nos trois coproducteurs qui ont compris à quel point le théâtre est inextricablement lié à la vie. Les témoignages reçus de certains spectateurs attestent du fait que ce sentiment est largement partagé. C'est incroyablement réconfrotant. Nous reviendrons au Printemps 2021 avec cette histoire de femmes, de filles, de mères. D'ici là, il faudra calmer notre impatience. Frédéric Dussenne

IMG_0941.JPG
IMG_1079.JPG

PROCHAINS SPECTACLES

CHARLOTTE

Représentations 2020 :

Au Théâtre Poème

Du 8 au 11 et du 15 au 18 octobre

PATRICIA

Représentations 2021 :

Au Théâtre Les Tanneurs du 30 mars au 2 avril 2021 et du 20 au 24 avril 2021

À La Maison de la culture de Tournai les 26 et 27 avril 2021

À l'ATJV - Louvain-la-Neuve du 25 au 29 mai 2021

michele-fabien.jpg

Une création de L'acteur et l'écrit

Soutenue par le Théâtre Poème, la COCOF, le Théâtre de la Vie, le Théâtre Marni, le Rideau de Bruxelles, Archives et Musée de la Littérature et Arts².
Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

20-03-10 Patricia 11.jpg

© Véronique Vercheval

Une coproduction l’Acteur et l’écrit avec l’Atelier Théâtre Jean VilarLe Théâtre Les Tanneurs et le Théâtre de Namur.

Avec le soutien de La maison culture de Tournai, de la Fédération Wallonie Bruxelles et taxshelter.beING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.

D'après Patricia de Geneviève Damas © Editions Gallimard

La pièce évoque la dernière impératrice du Mexique, fille de Léopold Ier, qui fut considérée comme folle et termina ses jours à l’âge de quatre-vingt-sept ans, confinée au château de Laeken. Cette grande oubliée de l’Histoire, donne à Michèle Fabien l’occasion d’aborder de multiples thématiques en les croisant : la condition féminine, les inégalités sociales, le rapport nord sud, le genre...

En savoir plus

Vanessa est centrafricaine.  Elle a douze ans.  Elle a miraculeusement échappé à un naufrage en traversant la méditerranée pour rejoindre son père, Jean Iritimbi, qui s’était exilé lui-même, dix ans auparavant, dans l’espoir d’une vie meilleure. 

Patricia a quarante-trois ans.  Elle est issue de la classe moyenne française.  Elle rencontre Jean Iritimbi dans un hôtel...

En savoir plus

NOTE

Ma plus belle histoire d’amour

 

Nous sommes vivants.   C’est un fait banal et extraordinaire.  Il nous arrive trop souvent de nous en tenir à la banalité, et d’oublier le miracle. 

 

Avoir pu répéter et créer Patricia est proprement miraculeux. 

 

Bien sûr Jessie a été arrêtée en plein vol au Festival XS.  Mais ce n’est que partie remise. 

 

Bien sûr Charlotte n’a pas pu se créer en mai dernier au Marni, mais nous serons au Poème 2 dès le 8 octobre.  On répète demain.   

 

Bien sûr nous faisons attention.  Bien sûr nous respectons les gestes barrière.  Mais nous poursuivons le travail sans désemparer. 

 

Malgré un désengagement financier du privé (Tax Shelter) à quelques semaines de la création,  malgré deux rhumes qui nous ont donné des angoisses pendant quarante huit heures, malgré un climat anxiogène qui en viendrait à nous donner le sentiment que nous sommes en guerre, la première de Patricia a bien eu lieu le 16 septembre dernier au Théâtre Jean Vilar. 

 

Nous sommes vivants.  C’est un miracle.

 

Nous  continuons à travailler.  Comme les éboueurs, les soignants, les enseignants, les caissières des supermarchés, nous tentons d’assurer le service.  Le service aux publics.  Le service public.

 

Nous sommes vivants.  Et la démocratie aussi.  Jusqu’à quand ? Nous avons la parole en charge.

 

Je pense, comme Geneviève Damas, que la question de l’asile est un des enjeux majeurs du siècle.  

 

Je suis heureux que nous assumions l’héritage de Michèle Fabien.  En croisant, il y a vingt ans, les thématiques de classes, de races, de genre, elle a ouvert la voie à des combats brûlants aujourd’hui. 

 

Je suis bien placé pour savoir à quel point la question du genre peut être sensible et douloureuse dans les familles et dans la société.  Je mesure le privilège que représente la confiance que m’a accordé Jean-François Massy.  Je suis heureux d’être dépositaire de sa parole et fier de créer Jessie avec lui.

 

La création de Patricia fut un miracle parce qu’au delà de la peur, vous avez donné la priorité à la rencontre : vous êtes venus au rendez-vous. 

 

Ce soir, comme le chantait la dame en noir, « je vous remercie de vous ».

 

Vive la vie.

 

Pour L’acteur et l’écrit

Frédéric Dussenne

Directeur artistique

  • facebook
logo_FWB.gif

 info@acteur-ecrit.be 

L'acteur et l'écrit - Cie Frédéric Dussenne ASBL

Avenue de la Couronne, 216, 1050 Ixelles